Rappel du rôle du président : -  Il rappelle les sujets
                                        -    Il écoute
                                        -    Il donne la parole

Méthode pour choisir le président : jeu de carte, celui qui reçoit la carte de président au hasard « carte forban »

 Sujets : - cacahuètes (3) – mallettes (10) – manteaux (11) – places du dîner (8) – coussins (6) – banc (K, C, …) (12)

 Président : Maxime

 1)      Cacahuète

- Est-ce qu’on va le refaire et quand ?

- Il faut refaire les papiers ?

- C’est quoi ? Chacun pêche un papier avec le nom d’un enfant de la classe. Pendant la semaine il faut faire plaisir à celui qu’on a pêché.

- Est-ce que vous avez envie de faire ça ? (un ancien aux nouveaux)

- Je veux bien faire les papiers ( Jordanne, Célestine, Cécile)

- On pourrait faire chacun son papier

- C’est une bonne idée

Propositions et votes 

- Qui veut continuer les cacahuètes ? 22/31 V

- Chacun fait son papier

- Une semaine à l’essai, tout le monde participe. 22/31  V

 2)      Gros mots

 - Les ½  deviennent de plus en plus méchants et de plus en plus agressifs. Ils disent de vraiment gros mots.

- Les grands frères et sœurs leur apprennent des gros mots.

- Certains 5/6 traitent les autres de handicapés : c’est injuste et méchant

- Moi, on m’a déjà traité de handicapé

- On, on, on,… Il vaut mieux citer des noms. : M, R N

- Des fois, moi aussi, je donne des coups (Y., H.)

- Quand je vais conduire mon frère près de ses amis, ils commencent à me taper.

- Les 5/6 disent des grossièretés mais pas pour insulter les gens.

- La bande de C. et de M. refilent des gros mots aux plus petits.

- Moi, je trouve qu’il y a déjà des 5/6 qui insultent les autres.

- Quand certains s’échangent des cartes, ils s’échangent aussi des insultes.

- Quand il y en a qui disent des gros mots, il faut leur répondre par le silence.

- Les insulter, c’est un peu comme un match de tennis. On se renvoie la balle au bond.

- Quand on ne dit rien, ils reviennent à la charge.

- On ne peut pas se plaindre aux profs. Quand ils sont deux, ils parlent et ne surveillent pas. Même quand ils sont seuls, ils parlent avec les « élèves modèles »

- Chez les garçons, l’échange d’insultes finit en bagarre.

- Quelques profs ne bavardent pas, ils nous disent d’aller chercher ceux qui nous posent problèmes et nous aident à résoudre le problème.

- Certains profs ont des à priori sur certains enfants, c’est d’office eux qui sont punis.

- Parfois on est puni de récré mais ce n’est pas bien parce qu’on en a vraiment besoin.

- Les insultes, quand on a l’impression que c’est la vérité, on se sent blessé.

- Les profs punissent plutôt les grands que les petits même quand c’est les petits qui cherchaient la bagarre.

- Il y a des grands qui ont le culot d’insulter les profs.

- Les petits vont se plaindre à leur grand frère.

- Il y a les insultes sur les noms de famille.

- Il y en a qui insultent dans le dos.

- Ils sont jaloux.

- Les petits se croient tout permis.

- C’est souvent de la bande d’I. que ça démarre.

 Solutions proposées et votées 

- Il faudrait expliquer aux grands de ne pas intervenir dans les conflits des petits, surtout par des coups. (20/31)  V

- Il faudrait expliquer aux petits d’arrêter de mentir (22/31)  V

- On devrait expliquer ce que chaque insulte veut vraiment dire (14/31)        

- On devrait faire réfléchir les enfants sur le système des « bandes » (20/31) V

- Faire passer le message aux grands de montrer le bon exemple « parler,… » (18/31)   V

- Expliquer aux petits le phénomène de raccuser (21/31)  V

 

Tag(s) : #forums
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :