jour40.jpgNous arrivons à 9h15 à l'école.  Nous sommes accueillis par nos 4 mousquetaires en pleine forme apparemment.

Quand tout le groupe est rassemblé, nous embarquons dans le us qui nous conduit au mont Atalaya....Autrefois ce mont était occupé par les Maures.  Les participants au projet Coménius (hors coordinateurs) sont allés voir un musée sur les découvertes faites dans la montagne.  Aujourd'hui, nous grimpons les routes qui nous mènent au sommet (enfin presque, le château nous domine toujours de quelques dizaines de mètres.)

 

La directrice de l'école et Maria commencent à répartir les enfants en 7 groupes....et les assignent à une place - sur les marches, sur la place de l'église, ....tout en leur expliquant un geste simple à faire - se balancer de droite à gauche, cueillir des pétales d'une fleur, se coucher, taper des pieds.....Nous ne comprenons rien à rien....Les adultes observent et cherchent un endroit où échapper au vent glacial....

 

Les enfants claquent des dents en attendant.....Quand tout à coup revoilà Maria et la directrice....Avec Adam, le professeur d'anglais de Pologne, muni d'un enregistreur et d'une caméra professionnelle....Maria lance la musique, la directrice fait signe aux enfants de faire le geste demandé au rythme de la musique qui passe....Les enfants étonnés mais dociles se lancent....La caméra fait un travelling sur le premier groupe....puis passe au second groupe suivi par tous les autres enfants (ceux qui ont fini et ceux qui ne sont pas encore concernés) Tout se passe dans l'incompréhension mais dans la discipline gentiement acceptée...Pourtant le froid glacial rend les lèvres bleues et fait trembler les corps....

 

A partir du groupe 4 les enfants puis les adultes reçoivent des accessoires....Tout le monde a compris qu'il y avait un enchainement, nous admirons l'organisation de cet événement qui se fait sans heurt .....A quoi va servir tout ça ????????

 

jour426 jour427 jour44  jour45 jour430 

Dès qu'on nous donne le signal de fin, nous nous précipitons vers le bus pour nous réchauffer...Après un trajet assez long pour nous rendre un peu de chaleur mais trop long pour nos vessies bien remplies....Nous arrivons sur un parking où nous sommes accueillis par un directeur d'école qui nous montre le chemin des toilettes....60 personnes qui font la file...Impressionnant ! Une petite fille de l'école maternelle entre dans les couloirs...hésite, repart, revient et file rapidement dans sa classe chercher son manteau puis retourne en courant presque dans le cour de récréation....

 

Nous pouvons enfin partir le long de la rivière sur ce chemin bordé de jardins d'arbres en fleurs (amandiers, pruniers, pêcher) ou en fruit (mandarine, oranges, citrons)....Nous arrivons devant une roue actionnée par l'eau d'un bief qui détroune l'eau de la rivière.  Cette roue sert à distribuer à des canaux situés 4 mètres plus haut, l'eau pour irriguer les champs d'arbres fruitiers.  Nous aprenons que ce sont les perses, qui ont inventé le système de la Nouria....Utiliser l'eau de la rivière pour actionner une roue qui elle-même peut effectuer divers travaux.....L'invention est arrivée en Europe grâce aux Romains...C'était il y a longtemps. Nous apprenons aussi que les algues que l'on voit sur la roue protègent le bois de la pourriture.  LA Nouria que nous avons devant nous est la deuxième plus grande d'Europe....La première plus grande, nous l'avons vue à  l'entrée du chemin : elle est en réparation et donc pour le moment inactive.  Juste à côté de cette première roue, il y a une usine qui nettoie l'eau de la rivière pour la rendre potable et la distribuer dans les maisons.

 

jour413

Tag(s) : #actualité de la classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :