Le voyage fut long....

Debout à 2 heures, rendez-vous à la gare à 4 heures....sans traîner prendre le train, arriver juste à temps pour nous enregistrer et embarquer....Le vol est à l'heure et se passe sans encombre.

Il y a une heure de décalage horaire : nous atterrissons à midi, heure locale, mais il n'est encore que 11 heures en Belgique.

S'orienter dans ce nouvel aéroport, Ataturk à Istanbul, déposer nos bagages à la consigne pour pouvoir être libres de visiter un peu Istanbul.

Le métro est facile et pas cher 0,80 euros par personne, et nous conduit directement dans le centre de Istanbul.

Balade à pied...découverte de nouvelles odeurs, du bruit, des gens, des maisons et des nombreuses, très nombreuses mosquées.  La plus belle est celle de Sainte-Sophie....

aj1-1.jpg

Nous voulons aller voir la mer...Noé attend depuis que nous avons atterri !  Nous atterissons dans un village de pêcheurs.  Les maisons, très anciennes, en bois, se mêlent à de nouveaux hôtels...Mais tous conspirent pour nous interdire l'accès à la mer.  Nous rencontrons deux dames turques très gentilles, qui nous indiquent par gestes, le chemin à suivre, droite, gauche, tout droit, encore à gauche, descendre,.....Plusieurs personnes nous arrêtent et nous demandent si nous sommes les 4 enfants de Michèle et Vincent...Ils sont très gentils et admiratifs....Mais ne sont pas déçus quand on leur avoue que nous sommes en fait leurs élèves !

ENFIN le Bosphore...Nous nous asseyons près des pêcheurs pour regarder, là, juste en face de nous, de l'autre côté de l'eau, l'Asie.....Tout à l'heure, c'est là-bas que nous serons !

aj1-2

Repartir, s'arrêter pour jouer dans une petite plaine de jeux, rêver de tirer à la carabine à plomb sur les ballons que certains ont accrochés le long de la mer....laisser s'éloigner Michèle et Vincent puis les rattrapper...

Nous remontons vers l'artère principale que nous devons rejoindre pour atteindre le métro qui nous reconduira à l'aéroport.

Monter, descendre, els émotions, la fatigue, creusent...Nos estomacs crient famine....Un jeune Turc nous invite à découvrir son petit resto de spécialités....Nous avons dévoré des durums agneau ou poulet et une salade spéciale turque ! Pas le même goût qu'en Belgique...Bien meilleur.

aj1-3

Repartir à pied rejoindre le métro...Nous marchons sur un boulevard pour piétons à côté du boulevard pour voitures...Les claxons, embouteillages, sont plus terribles que chez nous mais pas d'accident et au lieu des enguirlandades, les gens se saluent. Au milieu des voitures des hommes descendent à pied l'avenue retenant des charges énormes de caisses et autres ballots....

 

Retour métro, nous sommes déjà des pros des transports en commun à Istanbul...Nous jouons avec les mots sous le regard amusé des femmes et des hommes qui nous entourent.  Un Turc nous demande si nous sommes les élèves de Michèle....Il s'informe de quelles mati!ères elle enseigne, puis n'oublie pas de nous saluer avant de descendre.

 

A l'aéroport, mauvaise nouvelle....Les Italiens ne sont pas dans le même aéroport que nous.  Par contre nous retrouvons les Polonais et les Espagnols.  Nihal, de Bolu, s'arrange avec le conducteur de bus qui vient nous chercher puis va prendre les Italiens à 60 km de là, avant de nous conduire à l'hôtel.

Tout le monde, ou presque, dort dans le bus...Trois heures de trajet...Il est minuit quand nous arrivons à Bolu où nous attendent toutes nos familles d'accueil !!

Chaque enfant est présenté à sa famille avant de repartir entouré de parents très gentils et d'enfants très accueillants.

Tag(s) : #actualité de la classe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :