Les humains sont la principale cause des changements climatiques.  Nos usines, nos voitures, notre chauffage, et même nos aliments, produisent des gaz à effet de serre. Mais il y a aussi une façon naturelle de produire du CO² : la respiration, les incendies naturels, …

L’effet de serre est un processus de réchauffement de la planète.  La pollution (le CO² et le NH4) va dans l’atmosphère et grossit la couche de gaz à effet de serre (GES).  Quand les rayons chauds de la terre repartent dans l’espace, ils restent prisonniers de la couche de GEZ. Ainsi, ils réchauffent encore et encore la Terre. 

Les changements climatiques font des dégâts : ils entraînent la fonte des glaces, des grosses sécheresses, des fortes pluies, la disparition de l’habitat des ours polaires, des maladies, des moustiques d’Afrique migrent, l’extinction de milliers d’espèces animales, la destruction des coraux, la multiplication des fortes tornades et cyclones, la migration des populations… 

Pour agir contre cela, il faut réduire les voyages en voiture, en camion mais aussi réduire le chauffage. 

Des jeunes prennent conscience des problèmes de notre Terre. 

L’Assemblée des Jeunes Wallons pour l’Environnement réunit 3 ou 4 fois par an des jeunes de toute la Wallonie.  Ensemble, ils réfléchissent et  trouvent des solutions aux problèmes de l’environnement. 

Nous votons pour trois élèves de l’école qui pourront y participer.  Ils iront parler de projets avec les autres jeunes.

Le jour de l’Assemblée au Parlement Wallon, les jeunes rencontrent les ministres et leur proposent leurs idées. 

« Effet de Jeunes contre Effet de Serre » est une campagne qui veut apprendre aux jeunes les bonnes habitudes par rapport aux changements climatiques. Elle a été créée par l’Assemblée des Jeunes Wallons pour l’Environnement en 2007. 

Il y a cinq actions tout au long de l’année.  Les voici : Croque ta pomme, Récup Attitude, Gros Pull, Eau secours et Bouger CO² léger. 

250 écoles primaires, dont la nôtre, et secondaires participent aux actions.

Les élèves de notre classe préparent chaque action en passant dans les autres classes.  

La prochaine action, le 12 février, la journée « Gros Pull » est une journée où l’on baisse le chauffage d’un degré dans les locaux pour réduire notre consommation et apprendre à économiser l’énergie. Alors nous apportons un gros pull pour ne pas avoir froid. Avant, on passe dans les classes pour expliquer l’action et on met des thermomètres. Chaque jour, on relève les températures, pendant un mois.  On calcule la moyenne de chaque classe. 

L’action « Récup Attitude », est un jour où chacun apporte un livre ou un jouet dont on n’a plus besoin et on se les échange. Le 27 novembre, environ cinquante enfants sont venus dans l’agora avec leurs jouets en bon état et ont fait ensemble 60 échanges. Comme ça, les objets ne seront pas jetés à la poubelle. 

Pour l’action « Croque ta pomme », chaque enfant croque une pomme locale et de saison comme collation. L’année dernière, chaque enfant de l’école venait dans l’agora choisir une pomme que nous (les élèves de notre classe) avions ramassée dans les vergers d’Haugimont. Cette année, le vendredi 16 octobre 2009, les élèves de toute l’école ont mangé un fruit ou un légume biologique, local (de son jardin) et de saison : des pommes mais aussi des raisins, des carottes, des noisettes, des noix, des châtaignes, des poires…On a croqué notre collation tous ensemble dans l’agora. Pourquoi est-ce important ?

Nous faisons cette action pour produire moins de CO².  D’habitude, on achète nos fruits dans les magasins.  Ces produits viennent d’autres pays. Les aliments que nous mangeons parcourent parfois 2000 km. Nous produisons du CO² en les transportant. Le 16 octobre, nos collations n’ont pas fait un km. 

Les vergers d’Haugimont sont une source d’anciennes variétés de pommes biologiques. 

Pour la journée « Bouger CO² léger », on ne peut pas venir à l’école en voiture.

On vient à vélo, à pied, en trottinette ou en patins,….

Même en dehors de ces actions, nous essayons de moins produire de CO².

Nous essayons de venir à l’école à pied ou à vélo. On éteint bien les lumières et les écrans de veille, on met des ampoules économiques et on ferme les portes pour ne pas que la chaleur parte. 

A vous maintenant, agissez ! Répondez au « SOS, Terre en détresse ! »

On doit tous s’unir pour sauver notre mère la planète  ! Un possible demain ne sera qu’avec le changement de nos comportements ! Nous pouvons tous adopter une éco-attitude.


Auteurs : Noé, Caecilia, Constance, Océane, Cécile, Lilas, Jordanne, Marion, Eloïse, Simon, Clara, Célestine, Lallie, Boris, Anaïs, Cédric, Maxime, Aurélia, Coline, Hugo, Hermine, Timothy, Johan et Robin.

Tag(s) : #actualité de la classe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :